Source salée

Tartonne

Description

La source salée de Tartonne a été concédée aux habitants par la Reine Jeanne en 1402. L'aménagement visible aujourd'hui date probablement de l'époque moderne.

L'aménagement visible aujourd'hui autour de la source existe déjà en 1732, date à laquelle un prix-fait de réparation est passé par les consuls de Tartonne au maçon de Clumanc Honoré Giraud. Celui-ci doit démolir et reconstruire à l'identique les murs nord et ouest, exhausser l'ensemble des murs pour réduire la pente, les crépir et couvrir le bâtiment en lause. Le Dictionnaire d'Achard, publié en 1788, décrit la source salée comme un puits contenant une grande cuve de bois et muni de deux serrures, dont les clefs étaient gardées l'une par les consuls de Tartonne et l'autre par les fermiers de la gabelle royale. Le puits se remplissait en 24 heures et l'eau était distribuée aux habitants tous les 8 jours en été, tous les 15 jours en hiver. L'abolition du monopole royal a mis fin à cette pratique. Le plan cadastral de 1837 représente, avec la mention Fontaine salée, un petit bâtiment public implanté dans le lit du torrent de la Salaou et bordé sur le côté sud par une digue. L'édicule, qui a été restauré après son inscription en 1993, n'est plus conservé que comme une curiosité et un témoignage du passé.
Le puits, à coffrage en planches de section carrée, est abrité sous un petit bâtiment carré voûté en berceau plein-cintre sans couverture. Les élévations en blocage de moellons bruts sont aveugles, sauf au sud où s'ouvrent la porte à linteau monolithe et une bouche pour le passage de la canalisation monoxyle qui sert de surverse. Très proche du lit du torrent du Salaou, le puits est protégé des crues par une digue en terre parementée en moellons bruts.

source : Inventaire général du Patrimoine culturel Région Provence-Alpes-Côte d'Azur

Langues parlées

  • Français

Situation

Coordonnées GPS : 44.064, 6.4085Calculer mon itinéraire

Source salée

  • 04330 Tartonne