Puit salé

Moriez

Description

Bien que le puits visible aujourd’hui date du XVII° siècle, l'exploitation de la source salée remonte au Néolithique et a perduré jusqu'au XIX° siècle.

Des fouilles conduites au fond du puits entre 1999 et 2002 ont permis de dater par carbone 14 une fascine de baguettes d'amandier de la première moitié du 6e millénaire avant notre ère (entre 5800 et 5500), attestant d'une exploitation extrêmement ancienne de cette source d'eau salée. Cette dernière a été redécouverte en 1636. La maçonnerie du puits daterait de cette époque. L'exploitation a dès lors été continue jusqu'au milieu du XIX°siècle. En 1840 en effet, une nouvelle loi interdit ce type d'installation. Le puits est fermé. Il n'est pourtant pas détruit comme les pouvoirs publics l'auraient souhaité. En 1899, la commune a fait reconstruire le bâtiment qui abritait le puits du 17e siècle.
Les fouilles ont permis de mettre à jour le système d'exploitation qui avait été laissé à l'abandon. Il reste le puits de 1,5 m de diamètre. En pierre de taille calcaire, il est aujourd'hui fermé par une grille. Autour de ce puits a été construit un important massif en blocage de très gros moellons. Sa forme très spécifique (il part en pointe aiguë vers le nord) permettait de protéger l'exploitation des crues de la rivière tout proche. Au sud se trouve la porte qui donne accès au puits. Devant cette porte, légèrement à l'est, deux bacs rectangulaires d'environ 2 m par 1,5 m. Ces tables salantes, disposée en enfilade, servaient à l'évaporation de l'eau et à la concentration du sel. La première est comblée ; la seconde, d'un peu moins de 1 m de profondeur, est pavée de carreaux de terre cuite.

source : Inventaire général du Patrimoine culturel Région Provence-Alpes-Côte d'Azur

Langues parlées

  • Français

Situation

Coordonnées GPS : 43.965, 6.438Calculer mon itinéraire

Puit salé

  • 04170 Moriez
    • 04 92 89 00 89